Musée National d’Art Brassicole – Château de Wiltz

Le « Musée National d’Art Brassicole » (MNAB) à Wiltz est géré en partenariat étroit entre le (SIW) a.s.b.l. et la (CGL) a.s.b.l. selon convention renouvelée le 12 mars 2009

Phase I : Le café muséal « rétro »

Le 23 mai 1999, la phase initiale du premier Musée luxembourgeois de la bière fut inaugurée dans les anciennes écuries du Château de Wiltz, sous forme d’une scène de bistrot à l’ancienne, d’ambiance fin du 19e siècle.
Il ne s’agit nullement d’une réplique fidèle d’un café ayant réellement existé dans un village reculé du Grand–Duché, mais d’un lieu quelque peu idéalisé voué à l’art brassicole dans sa plus noble signification du terme.
Le comte Jean VI de Wiltz, seigneur de Wiltz (homonyme du célèbre Jan Primus, Duc de Flandres et de Brabant, qui a généré dans l’imaginaire populaire le personnage mythique du « Roi Gambrinus »), ayant vécu de 1607-1648 et résidé dans ces vénérables murs, l’idée était proche de dénommer ce débit historique et espace convivial unique « Café Jang Primus ».
Une soixantaine de reproductions, sculptures et gadgets à l’effigie du monarque épicurien, (mais aussi une lithographie précieuse de sa compagne « Gambrina »), ainsi que des pièces publicitaires rarissimes du monde brassicole, des colonnes de débit en fayence Villeroy & Boch, deux superbes comptoirs, dont l’un ornait longtemps le Café « Wëlle Mann » du Musée National d’Histoire et d’Art, un magnifique polychrome de manège, des chopes précieuses et autres « collectors» seront admirés par les visiteurs autour d’une bonne bière luxembourgeoise, au terme de leur visite guidée, sur rendez-vous, qui les aura menées dans les trois sections actuelles du Musée National d’Art Brassicole (MNAB).
Des visites individuelles (avec ou sans « audio-guide » quadrilingue) sont également possibles.
Le débit historique n’est ouvert au public qu’en combinaison avec une visite du MNAB.

Phase II :L’exposition thématique « 6000 ans de tradition brassicole »

La deuxième phase du MNAB, inaugurée en 2001, comprend une exposition permanente dénommée:« 6000 ans de tradition brassicole : un voyage gustatif à travers le temps ».

Ses nombreuses vitrines thématiques sont consacrées, à côté de monographies consacrées aux brasseries luxembourgeoises anciennes ou actuelles, aux matières premières de la bière, (malt, houblon, eau, levures), à l’histoire et aux techniques de brassage, aux moyens de locomotion du produit fini, (du bœuf et cheval de trait au « jumbo-jet », en passant par les wagons de chemins de fer et les camions de brasserie, tels que les fameux « Saurer » suisses) ainsi qu’aux aspects socio- culturels y attachés, tels que les patrons canonisés du noble jus d’orge,(St. Arnould ou St. Laurent), voire le dieu celte des moissons Sucellus, les masques du carneval allemannique utilisés par le cueilleurs de houblon etc..
Les mille facettes de la gastronomie « gambrinale », le monde humoristique de la « B.D. », (avec ses personnages , tels que « Gambi », le hamster fouinant caves et mansardes) de même que des collections spécialisées, complètent le 1er étage du musée .

Phase III: Les séminaires à la Micro-brasserie didactique et expérimentale

Au rez-de-chaussée avec ses rustiques plafonds voûtés s’intègrent parfaitement les cuves rutilantes de cuivre d’une « micro-brasserie expérimentale et didactique », (sans doute l’une des plus petites unités de brassage fonctionnelles au monde), au milieu de nombreuses machines anciennes, outils et instruments de brasseries, pour former la troisième phase du projet.
Formant le cœur vivant du MNAB, ce haut-lieu du brassage artisanal, permet de brasser 50 litres de bière selon le goût du brasseur amateur respectif, ayant opté pour l’un des nombreux séminaires (d’une journée chacun) organisés sous la houlette experte d’un véritable maître-brasseur, normalement les samedis.(à prévoir de 08h15 à 16h30, voir sites internet)
Théoriquement d’innombrables fantaisies sont imaginables, quant à la densité, les ingrédients, la couleur, et le goût du brassin « self-made »
L’embouteillage manuel et la dégustation de votre breuvage personnalisé s’effectue par les participants après une période de maturation du moût, de 5 à 6 semaines.
Le forfait « micro-brassage » comprend, outre le petit-déjeuner, des dégustations de différents types de bières brassées à Wiltz, des projections de films et une visite guidée du musée.
Toute réservation est à effectuer au « Syndicat d’initiative de Wiltz » www.touristinfowiltz.lu (tél.: (00352-957444 ou siwiltz@pt.lu)

Les horaires d’ouverture du MNAB coïncident avec ceux du Bureau d’accueil du Syndicat d’Initiative, c’est-à-dire du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 14h00à 17h00.
Sur rendez-vous, des visites guidées pour groupes de + de 10 personnes sont également possibles les samedis après-midis et les dimanches
En juillet et en août (haute saison), le Musée est ouvert au public tous les jours (dimanches et
jours fériés inclus), de 10h00 à 18h00
Les prix d’entrée (individuels) pour adultes sont de 2,5 Euros ( avec « audio-guide »: 3,5) / et pour enfants de 1,5 Euros.
Pour groupes d’adultes (sans dégustation de bière) : 2 Euros et avec dégustation : 4 Euros
Enfants dans groupes : 1 Euro.
Une visite par l’asbl « Guide des Ardennes » coûte 35 Euros pour 1 heure.
Des photos et deifs sur le MNAB en général, le « Café Jang Primus » et sa micro-brasserie en particulier, peuvent également être trouvés sur les sites connexes suivants :
www.beermuseum.luwww.biermuseum.luwww.museedelabiere.luwww.gambrinus.lu (info@gambrinus.lu) ou sur le site de l’ (AMGR) : www.remus.museum

Phase IV : L’achèvement du concept muséologique du MNAB

En 2010, l’actuelle maison de retraite sera transférée du Château de Wiltz au nouveau
« CIPA » à Wiltz-Haut.

Le bâtiment féodal recevra dès lors en majeure partie une autre affectation.
Des pourparlers, dont l’issue n’est pas certaine, sont à l’heure présente en cours entre des représentants de la Ville de Wiltz, de l’Entente des sociétés d’une part et les responsables politiques compétents de l’autre.

La Confrérie Gambrinus a.s.b.l. soutient la réalisation d’un complexe touristico-culturel
au sein du Château de Wiltz, qui serait apte à abriter notamment des associations du Nord du Pays, à vocation correspondante.
Le Château de Wiltz pourrait de la sorte évoluer en une sorte de pendant régional du CCRN (Centre de Rencontre Culturel) à l’Abbaye de Neumünster ou du à Echternach, éventuellement sous la coordination de l’ « ORTAL »(Office régional du tourisme Ardennes luxembourgeoises), nouvellement installé dans la Capitale du Genêt.

Aux fins de permettre tant la mise en valeur du patrimoine brassicole considérable de la CGL, entreposé provisoirement depuis des années, dans divers endroits du Luxembourg,
que l’affinement de son concept muséologique, la Confrérie sollicite pour l’avenir un espace d’exposition adéquat et digne pour l’un des acteurs non négligeables de notre Tourisme.

La réalisation du concept d’un itinéraire culturel , sous la forme probable d’un projet , avec comme élément moteur le A noter également, que le MNAB, qui est, via la CGL, membre de l’ULHP, de l’organisation brassicole mondiale GGB (« Gesellschaft für Geschichte des Brauwesens e.V. » de Berlin) et de l’AMGR préqualifiée, entretient, dans l’Oesling et ses alentours, un partenariat stratégique avec le de Munshausen (« Robbesscheier , « Cornely’shaff » à Heinerscheid (micro-brasserie « Ourdaller » & « Okkult ») et « Racké’smillen ») et le futur musée régional du HOUBLON tout proche, le « Hopfenerlebnishof Dick » de Holsthum(D)
dans la belle Vallée de la Prüm…(cf. www.hopfenbauer.de )

 

Veuillez trouver ci-dessous la brochure officielle du « Musée National d’Art Brassicole »:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *